Dans la pratique, la commission d’une agence immobilière ou d’un agent immobilier est fixée en toute liberté par elle-même. Dans ce cas, il peut s’agir d’un pourcentage du prix de vente. Également, cela peut être un forfait fixe.

Normalement, la commission représente les frais d’agence immobilière. Ils doivent donc assurer la couverture des frais fixes des agences. Ceux-ci englobent les locaux, les salaires, les licences pour la diffusion des offres sur les portails immobiliers professionnels. L’agent immobilier qui vous a été affecté par l’agence pour votre projet recevra une partie de la commission.

Une agence immobilière dans la pratique

Pour la vente d’un bien immobilier, vous avez deux solutions. Vous pouvez la faire entre particuliers sans aucun intermédiaire. Mais vous pouvez également faire appel à une agence immobilière ou à un notaire.

La vente de particulier à particulier est la méthode la plus économique. Toutefois, elle peut prendre du temps. En outre, elle nécessite l’expertise d’un professionnel dans le domaine de l’habitat. Il s’agit par exemple de la fixation du prix de vente. Dans ce cas, l’appel à une agence immobilière vous offre la possibilité de vendre assez rapidement. En plus, cela va s’effectuer immanquablement au meilleur prix. C’est tout à fait normal, car l’agent immobilier connaît bien le marché. Il saura par conséquent estimer le prix juste. En outre, l’agence immobilière va prendre en charge toutes les procédures pour vous faire gagner du temps.

L’accompagnement fourni par une agence immobilière

Des tâches plutôt ardues vous incombent sans une agence immobilière. Entre autres, cela se rapporte à l’estimation de votre bien. Ensuite, il y a la rédaction et la diffusion de votre annonce. Elle va s’effectuer sur des portails immobiliers pour plus d’efficacité et de rapidité. Celle-ci est accompagnée de toute une stratégie pour la commercialisation du bien immobilier. Enfin, cela englobe toutes les démarches administratives inhérentes jusqu’à la signature de l’acte de vente.

Tout cet accompagnement et l’expertise qui vont avec ont un coût. Il représente la rémunération de l’agence immobilière. Dans ce cas, c’est courant de parler de frais d’agence immobilière, d’honoraires ou de commissions.

Les commissions des agences immobilières traditionnelles

Les agences immobilières traditionnelles reçoivent des commissions qui sont exprimées en pourcentage du prix de vente. Dans la pratique, il se situe entre 5% et 10%. Par exemple, une commission de 5% sur un bien immobilier à 500 000 € donne une commission de 25 000 €.

C’est juste un exemple. En effet, dans la réalité les agences immobilières pratiquent des honoraires qui vont de 6% à 10%. Toutefois, elles sont obligées d’afficher leurs frais. Cela doit se faire d’une manière visible dans l’agence et également dans leurs sites Internet.

Les commissions des agences immobilières en ligne

Les mêmes prestations fournies par une agence immobilière sont aussi assurées par de nouveaux prestataires. Ils gagnent du terrain auprès des clients. Avec la digitalisation, ils vous offrent ses services en ligne. Un tel processus leur permet de réduire les charges fixes et les coûts. Ils offrent par conséquent des commissions moins élevées avec un prix réduit.

Celles-ci se situent dans la pratique entre 1% et 4% du prix de vente. Certaines agences en ligne offrent même des forfaits fixes comme tarifs. Cela s’applique, quel que soit le prix de votre bien.

Est-il possible de calculer la commission d’une agence immobilière ?

Pour chaque bien immobilier affiché en vente, les prix sont publiés en TTC. Ensuite, ils sont suivis de la mention FAI. Cela veut dire tout simplement frais d’agence inclus.

Le calcul des commissions des agences immobilières est plutôt facile et abordable. Généralement, un pourcentage est appliqué au prix de la vente. Malgré la liberté offerte pour les honoraires, la moyenne varie entre 3 et 10%. Toutefois, les taux diminuent quand le prix de vente est élevé.

Qu’est-ce que le prix Frais d’Agence Inclus (FAI) ?

Le prix FAI englobe les frais d’agence immobilière. Vous y trouverez le prix net vendeur auquel s’ajoute la commission de l’agence qui a assuré la vente du bien. Quant au prix net vendeur, c’est l’équivalent de la somme perçue par le vendeur provenant de la vente. Donc, c’est ce prix FAI qui est annoncé à l’intention des acheteurs. La formule devenue classique qui suit permet de calculer le prix FAI. C’est égal au prix net vendeur, plus les frais d’agence immobilière.

La pratique a démontré qu’il est possible de demander une réduction des frais d’agence immobilière. En effet, c’est faisable dans la mesure où seule c’est l’agence qui fixe le montant de sa commission. En outre, c’est plus facile de faire la négociation pour les biens dotés d’un prix de vente assez cher.

Les agences immobilières acceptent volontairement une baisse d’honoraires pour les montants plus importants. D’ailleurs, les frais sont dégressifs. Ainsi, plus le montant du bien immobilier est élevé, plus les commissions ont tendance à diminuer.

Par ailleurs, les honoraires d’agence augmentent avec la valeur du bien. Les agents immobiliers sont alors généralement plus enclins à accorder une baisse d’honoraires sur les montants plus conséquents. Vous pouvez également trouver la meilleure commission en faisant une comparaison des prix entre plusieurs agences. À vous de prendre la décision.