24 03 2014

Après le premier tour des municipales à Pantin et Aubervilliers

Au lendemain du premier tour des élections municipales, je félicite chaleureusement Bertrand Kern pour sa réélection dès le premier tour à Pantin.

J’appelle au rassemblement et à la mobilisation de toutes les forces de progrès, de tous ceux qui aiment Aubervilliers, autour de Jacques Salvator.

Sous l’impulsion de Jacques Salvator, la ville s’est transformée depuis 2008 et ce travail doit se poursuivre pour faire d’Aubervilliers une ville dynamique, attractive et plus sûre dans le respect de son identité et de son histoire, avec tous ses habitants.

Dimanche prochain, mobilisons-nous partout, dans tous les quartiers, pour faire de  la victoire de  Jacques Salvator celle de tous les Albertivillariens. 

17 03 2014

Disparition de Marc Blondel

Je viens d’apprendre la disparition de Marc Blondel, ancien secrétaire général de Force ouvrière de 1989 à 2004. Je salue la mémoire de cette grande figure du syndicalisme français et international.

Marc Blondel était un homme d’engagement, avec une forte personnalité et beaucoup d’humour. Il défendait avec opiniâtreté les positions de FO en utilisant toujours un langage très imagé.

Ouvert sur le monde, il était très attentif aux dossiers européens et  internationaux. Il était très actif au Bureau International du Travail où il défendait les syndicats.

Marc Blondel aura marqué de son empreinte le syndicalisme français et l’organisation qu’il a dirigée pendant 15 ans.

 Je veux adresser en ce jour à sa famille et aux militants de FO mes très sincères condoléances.

17 03 2014

Mon interview avec Christophe Barbier sur itélé ce matin

15 03 2014

Europe 1 matin avec Benjamin Petrover


Elisabeth Guigou: "Le référendum en Crimée est… par Europe1fr

13 03 2014

Réponse de Manuel VALLS à ma question écrite sur la sécurité à Aubervilliers

Texte de la question

 Mme Élisabeth Guigou alerte M. le ministre de l’intérieur sur les tensions récentes à Aubervilliers. Pour la seconde fois en moins d’une semaine, un lycée a été la cible d’un jet de cocktail Molotov. Le commissariat de la ville a aussi reçu un engin incendiaire en octobre dernier. Les équipes du commissariat d’Aubervilliers et la direction départementale de la sécurité publique de la Seine-Saint-Denis sont pleinement mobilisées pour répondre à cette situation. La ZSP créée en 2012 a permis le renforcement des effectifs de police sur ce territoire. Cependant, les évènements récents sont inquiétants et il paraît nécessaire que des moyens adaptés soient mis en œuvre, afin de rétablir rapidement un climat serein à Aubervilliers. Elle lui demande donc quelles sont les mesures et les solutions envisagées afin que la situation s’apaise, en particulier dans le quartier Vallès-La Frette.

Texte de la réponse

Entre le 13 et le 18 novembre 2013, le lycée Le Corbusier et, de façon plus générale, le quartier Vallès-La Frette à Aubervilliers ont été l’objet d’une série d’incidents, tels qu’un blocage, des feux de poubelles et des jets d’engins incendiaires, survenus dans un climat de fortes tensions scolaires. Immédiatement, les forces de l’ordre et le proviseur de l’établissement scolaire ont procédé, de façon concertée, au renforcement de la surveillance de l’établissement et de la sécurisation des bâtiments, des personnels et élèves, notamment en augmentant les rondes et les patrouilles dans ce secteur. La rapidité des interventions des fonctionnaires de police a permis, au cours de ces journées, de disperser des personnes qui, soit, interdisaient l’accès à l’établissement et, le cas échéant, incendiaient des poubelles soit, lançaient des projectiles incendiaires. Les prélèvements réalisés sur place pourraient permettre aux enquêtes en cours d’aboutir. Depuis lors, aucun incident nouveau n’est à déplorer. Bien que les incidents aient été circonscrits dans le temps et dans l’espace, les fonctionnaires de police développent une activité forte dans le secteur afin d’en améliorer durablement la physionomie. Tout d’abord, la présence policière, notamment celle de la brigade spécialisée de terrain, a été maintenue à un niveau élevé. Les forces de l’ordre mènent régulièrement des opérations de sécurisation ainsi que des contrôles d’identité sur réquisition du procureur de la République et des visites de halls et de parties communes des immeubles du secteur. Une vigilance particulière est portée sur la sécurité des activités commerciales, notamment de proximité, présentes dans le secteur. L’activité policière a abouti à de nombreuses interpellations. Les services de police investissent pleinement le champ de la lutte contre les stupéfiants qui fait actuellement l’objet de la plus grande attention, notamment dans le cadre du plan départemental de lutte contre les stupéfiants et de la cellule de coordination opérationnelle du partenariat de la zone de sécurité prioritaire d’Aubervilliers-Pantin (secteur des Quatre Chemins), limitrophe du quartier Vallès. A cet égard, l’activité policière s’avère particulièrement soutenue. 54 personnes ont été mises en cause par les forces de l’ordre au cours du second semestre 2013 contre 35 sur cette même période l’année précédente, ce qui représente une augmentation de près de 60%. Au cours du seul 4e semestre 2013, 27 personnes ont été mises en cause, contre 19 les trois derniers mois de 2012, établissant ainsi une hausse de plus de 40%. Par ailleurs, l’amélioration des liens avec des interlocuteurs privilégiés, les commerçants, les bailleurs et la municipalité, ainsi qu’avec les habitants, dans le cadre du renforcement des liens police-population, préfigure la mise en place d’un réseau opérationnel de remontée d’informations locales. Un point de situation est également effectué quotidiennement avec le directeur du service Prévention Sécurité de la municipalité et le directeur du cabinet du maire d’Aubervilliers.